Rechercher dans ce blog

dimanche 4 juillet 2010

Gaza est assiégée par la corruption, le vol et la prostitution selon un rapport confidentiel

Gaza - palpress - Le Hamas manque d'argent


(desolé pour l'auto traduction, je manque de temps)

Le hamas fait vivre dans la bande de Gaza une crise chronique en raison de la corruption,sous sa forme la plus laide, dans tous les echelons allant du politique au militaire jusqu'a son de son Premier ministre Ismaïl Haniyeh, qui continue avec sa famille à acheter des appartements et des terres par l'aile militaire les Brigades Al Qassam.

Des pots de vins sont exigés des citoyens necessiteux a tous les echelons à commencer par les fonctionnaires subalternes jusqu'au bureau du ministre.

Selon une source, proche du bureau de l'aile politique du Hamas à Damas, les membres du Bureau, dirigé par Khaled Mechaal, ont tenu ces dernières semaines, plusieurs réunions d'urgence en vue d'élaborer un plan pour s'attaquer à l'état de la corruption qui règne dans la bande de Gaza, qui apparaît dans ses formes plus laides selon les nombreux rapports reçus de Gaza par le Bureau de Damas.

La situation financière est très difficile pour le Hamas , la collecte de fonds rapporte peu rendant difficile le financement de l'aile militaire et du gouvernement de Gaza , en particulier dans l'acquisition d'équipements,d'armes et le règlement des salaires aux operatifs

Les sources ont révélé certains détails contenus dans les rapports reçus par le bureau politique à Damas sur la corruption dans les rangs du mouvement dans la bande de Gaza, notamment:

- l'achat par Ismaïl Haniyeh le premier ministre , un terrain de 4 millions de dollars dans Omar Mukhtar Street, un de ses fils a acheté un appartement dans une tour, avec sa nouvelle épouse, ainsi que des maisons dans le camp de réfugiés de Shati et enregistré au nom d'un de ses fils aussi.

- Achat par un autre fils de Haniyeh d'une boulangerie pour 300 mille dollars.- L'arrestation d'un fils de Haniyeh à la frontière de Rafah en possession de millions de dollars.

- Abdul Basit, major dans les services médicaux du Hamas, a volé des médicaments pour une valeur de plus de 250 000 de dollars medicaments qui avaient été envoyés par le gouvernement de Salam Fayyad a la population.

- Yousef Farhat, Ministre du culte et directeur de la prédication de Gaza, a extorqué l'argent des citoyens qui se sont inscrits et payés à accomplir le pelerinage de la Mecque , le Hadj, l'an dernier.

- Des centaines de membresdes brigades de "Qassam" cumulent le salaire des membres politiques avec la solde militaire .

- L'attribution arbitraire de lopins de terre aux membres du Hamas par le chef de l'Autorité des terres Faris Abu Muammar. Suite aux revelations il a demissioné.

-Le maire de Rafah, Issa al-Nashar, ministre adjoint des Affaires étrangères du gouvernement déchu, est suppçonné de detournement de fonds avec la complicité des représentants du Hamas, y compris Khalid et Abou Antar Zo'rob.

- Le responsable de l'attribution du Hamas Fayez Abdel-Rahman El-Borai (Abu Abed) a acheté de grandes quantités de matériaux de construction comme le ciment et le fer, et les dissimulait au marché en vue de les revendre à des prix très élevés.

- Un membre du Bureau politique du mouvement, qui travaille au ministère des finances du Hamas , a acheté une parcelle de terrain couvrant plus de 30 dunums et enregistré en son nom et au nom de ses frères.

-La spéculation immobilière par le hamas en Arabie Saoudite, la Syrie et à Dubaï , s'est soldée par la perte de dizaines de millions de dollars , les fonds venaient d'aides , dont l'Iranienne pour mener des opérations militaires contre Israël.

La sources a souligné que les résultats de la détérioration de la situation financière conduit les éléments armés du Hamas à lancer des attaques sur les banques et institutions financières dans la bande de Gaza et à la confiscation de l'argent de leur part, qui a été le plus récemment le cas le 27/6/2010: où une section de la police de la circulation a attaque la banque islamique à gaza et avait confisué 16000 dollars sous le prétexte de l'exécution d'une peine pour une association locale.


La source a indiqué que la crise financière, aggravée par les difficultés de l'introduction de l'argent dans la bande de Gaza après l'Egypte a renforcé les restrictions imposées à ce sujet et le début des banques de répondre aux exigences de la banque centrale américaine de ne pas traiter avec le Hamas en soulignant que plus de 90 pour cent du budget de la circulation viennent de l'extérieur du secteur : la collecte d'argent et la contrebande de différentes façons, mais une grande partie n'arrive jamais au gouvernement, mais trouve son chemin dans les poches de fonctionnaires influents dans le mouvement.

Le manque de fonds, la détérioration de la situation économique, le manque de sécurité personnelle , alors que le hamas s'est longtemps enorgueilli de l'assurer, ont fait que les meurtres ont augmenté en flèche ainsi que le vol, les dommages aux bâtiments appartenant au hamas, la toxicomanie et la prostitution qui est endémique

En outre, le chaos qui prévaut actuellement dans toutes les institutions du Mouvement s'est manifesté dans ses pires formes lorsque des éléments fidèles au chef Ahmed Jabari des «Brigades al-Qassam" dans la bande de Gaza ont fait irruption dans le bureau d'Ismaïl Haniyeh volant de centaines de milliers de dollars que le Premier Ministre a reçu du membre du parlement britannique George Galloway dans le cadre du convoi d'aide au debut de cette année

Aucun commentaire:

Publier un commentaire