Rechercher dans ce blog

vendredi 7 janvier 2022

La Russie prive des centaines de milliers de civils d'eau courante dans l'indifférence des médias institutionnels

 ...Des avions de combat russes ont lancé dimanche des frappes aériennes sur la ville d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie...la principale station de pompage d’eau desservant la ville surpeuplée d’Idlib, qui compte plus d’un million d’habitants....

...un haut responsable de l’ONU qui a confirmé que la station d’eau avait été « gravement endommagée »....

...Plus tôt, une série d’attaques après minuit samedi a frappé des camps de fortune abritant des milliers de familles déplacées ....VOI (Voice of Indonesia) 

vendredi 19 novembre 2021

Rendez l'eau ! Scandent les milliers de fermiers à Isfahan

L'Iran souffre de secheresse mais selon les fermiers la rivière est détournée vers la province de Yazd. Depuis des années ils manifestent en vain. Al Arabyia

Turquie : Erdogan fait baisser le taux de la banque centrale, la livre chute à 11 livres / 1$

La Banque centrale turque avait déjà abaissé de deux points son taux en octobre, et d’un point fin septembre, provoquant à chaque fois un nouveau plongeon de la monnaie locale. La monnaie turque a franchi pour la première fois les 11 livres pour un dollar, un plus bas historique après une nouvelle baisse voulue par le président Recep Tayyip Erdogan. L’inflation officielle frôle les 20 % sur un an Le président Erdogan a limogé trois gouverneurs de la Banque centrale depuis 2019...En octobre, le président a également limogé deux gouverneurs adjoints de la Banque et un membre du comité de politique monétaire. Cette nouvelle baisse du taux directeur - la troisième en moins de deux mois- de 16 % à 15 %, a suscité de vives réactions en Turquie et parmi les observateurs, alors que l’inflation officielle frôle les 20 % sur un an, rendant le coût de la vie difficilement soutenable pour une grande partie de la population.

Mahmoud ABBAS : plutôt payer les terroristes que la facture d’électricité à Israël !

Depuis des années les palestiniens consomment l'electricité produite par une compagnie privée israélienne sans payer la facture. La dette de l'Autorité Palestinienne de Mahmoud ABBAS s'eleve maintenant à 128 millions de dollars. Il pretend ne pas pouvoir payer alors qu'il paye des salaires aux terroristes condamnés à la prison en Israël ou aux familles des "martyrs", 180 millions de dollars en 2020, somme confirmée par le commissaire de l'OLP aux affaires des prisonniers, Qadri Abu Bakr. Donc, la dette des palestiniens aurait pu être reglée avec juste une année de salaires versés à des assassins condamnés aprés un procés equitable. Israel Hayom
Au fil des ans, les Palestiniens ont accumulé une dette massive pour leur consommation d'électricité, mais l'Autorité palestinienne prétend qu'elle est incapable de recouvrer l'argent dû par les résidents qui ne paient pas ce qu'ils doivent. Israël a fait quelques tentatives de plans pour recouvrer la dette d'électricité de l'Autorité palestinienne. En 2017, un accord a été conclu qui permettrait à Israël de déduire les paiements de la dette électrique impayée de l'Autorité palestinienne de l'argent des impôts qu'il perçoit au nom de l'Autorité palestinienne. En 2019, le Premier ministre de l'époque Benjamin Netanyahu et les ministres de la Défense et des Finances de l'époque, Naftali Bennett et Moshe Kahlon, ont approuvé ce qui a été défini comme un "prêt spécial" à l'Autorité palestinienne, qui était destiné à l'aider à payer la dette.

lundi 8 novembre 2021

L'Iran tente d'assassiner le Premier ministre irakien par un drone piégé

L'ayatollah Khameneï sent que les USA sont faibles , mous et indécis. Il s'enhardit et avance ses pions partout où il le peut. Les Houthis au Yemen s'approchent de la ville de Marib qui est la clef du bassin pétrolifère essentiel du pays. En Irak les milices aux ordres de l'Iran amplifient la déstabilisation du pays, franchissant cette fois ci un seuil : la tentative de meurtre du premier ministre irakien. 

 Le Point

Selon des sources sécuritaires, "trois drones" ont été lancés depuis un secteur situé à un peu plus d'un kilomètre à vol d'oiseau de la résidence. "Deux drones ont été abattus" par la garde rapprochée de M. Kazimi et le troisième a pu faire exploser sa charge.

Aux dernières elections les partis pro iraniens ont perdu des  sièges au parlement. L'Iran cherche a faire éclater l'alliance anti iranienne par tous les moyens , y compris le meurtre de son chef.

La réaction de USA est prévisible, Biden garde profil bas , il  veut croire à un accord empêchant l'Iran l'armement nucléaire. 

C'est Ned Price , porte parole du département d'Etat qui a condamné mollement un "acte apparent de terrorisme". RTBF

Il est permis de penser qu'avec Mike Pompeo ce sont des frappes chirurgicales qui auraient éliminé les instigateurs...

mercredi 3 novembre 2021

Israel continue de détruire des infrastructures iraniennes en Syrie avec l'approbation de la Russie

 Israel a attaqué, avec des missiles sol-sol , 3 bases aériennes autour de Damas :  al-Dimas, Qudsaya and al-Mezzah. Times of Israel


Régulièrement et depuis des années Israel détruit du matériel et des infrastructures iraniennes ou du Hezbollah du Liban. Selon les estimations c'est plus de 1000 objectifs détruits : 1/3 des defenses aériennes  et 1/4  des missiles sol sol. Haaretz


Ce qui est nouveau et rare est que l'attaque est effectuée en plein jour. 

Le 22 octobre le premier ministre israélien a rencontré Vladimir Poutine à Moscou . Les russes n'ont pas activé leur système de defense alors qu'ils sont actifs dans l'Ex Syrie et continuent de bombarder les rebelles au nord du pays, dans la poche d'Idlib. 




dimanche 31 octobre 2021

Hassan Nasrallah chef du Hezbollah, nouveau Pablo Escobar ?

 Un aspect du Hezbollah est ignoré par l'occident: l’énormité du trafic de stupéfiants de ce "parti politique".


Le trafic d’amphétamine, alias Captagon, et de cannabis,  s’étend en Syrie  Liban, Arabie saoudite , Afrique , Italie et Amérique du Sud. Il pèse des milliards de dollars.  Le clan Assad, Maher Al Assad en particulier sont des associés actifs. Les quantités saisies sont impressionnantes : plus de 5 tonnes de "captagon" saisis dans 3 containers en 2019 en Grece, 14 tonnes en 2020 à Salerne...

Les sommes en jeu sont énormes alors que le pays est ruiné sans électricité ni essence le Hezbollah à d'autres priorités : financer les combattants et les armes - environ 150 000 missiles


Le Liban s'embourbe encore plus, les relations diplomatiques et commerciales sont coupées avec l'Arabie saoudite et les autres Etats du golfe.

Le Liban sous la coupe du Hezbollah-de l'Iran sombre dans le chaos. L'Arabie saoudite fait pression pour que les citoyens se libèrent de cet étau. Malheureusement seule la force le permettra. L’Arabie saoudite est le 3ème marché d'exportation pour les producteurs libanais. La misère s'aggrave.

Les scènes de guerre a Beyrouth sont appelées a se reproduire.

En illustration:  un des manifestants pacifiques aux vêtement noirs caractéristiques du soi disant "parti politique" le Hezbollah juste avant qu'il soit abattu par des tireurs inconnus, à priori des chrétiens des Forces Libanaises de Samir Gaegea.

Après l’Arabie saoudite et Bahreïn, les Émirats arabes unis ont rappelé samedi, leurs diplomates au Liban et le Koweït a décidé d’expulser le chargé d’Affaires libanais. I24

 En avril, l'Arabie saoudite a interdit toutes les importations de fruits et légumes en provenance du Liban. La Tribune


La livre libanaise est officiellement à 1776 livres pour un euro, le cours du marché noir qui correspond à la réalité avoisine les 20 000 livres pour un euro soit 10% du cours officiel.  Un menu McDo coute 10025 livres, le salaire minimum est de 675 000 livres soit 380 euros au cours officiel, à peu prés 40 euros au taux réel.