jeudi 5 avril 2012

Ministre du HAMAS : le peuple palestinien n'existe pas !

Le ministre de l'Intérieur et de la sécurité nationale du HAMAS,Hammad Fathi Chelems fustige l’Égypte pour la pénurie de carburant dans la bande de Gaza, et dit : «La moitié des Palestiniens sont des Égyptiens et l'autre moitié sont des Saoudiens"




Voici quelques extraits d'un discours par le ministre de l'Intérieur et de la sécurité nationale du Hamas, Hammad Fathi, diffusée par Al-Hekma TV le 23 Mars 2012.


Fathi Hammad : L’Égypte est elle incapable de fournir du carburant pour les 1,5 à 2 millions de personnes de la bande de Gaza ?

[...]

Si vous ne dirigez pas votre boussole vers la Palestine, [la mosquée] Al-Aqsa, et vers Jérusalem, dans le but de déraciner l'ennemi sioniste, les États-Unis vous fouleront aux pieds. Il vous assiégeront avec leurs complots et vous finiront.

Par conséquent, vous devez hisser la bannière du djihad, la bannière : "Il n'y a d'autre divinité qu'Allah."

[...]

Frères, dans la bande de Gaza nous sommes 1,8 millions. En Égypte, il y a environ 90 millions d'habitants. Nous ne représentons que deux pour cent de la population égyptienne. [Nous fournir du combustible] n'est pas un fardeau du tout.

[...]

C'est à Al-Aqsa et sur la terre de Palestine, que toutes les conspirations, à travers l'histoire, ont été brisées - les complots des croisés, et les complots des Tatars [les mongols] . C'est à Al-Aqsa et sur la terre de Palestine, où a eu lieu la bataille de Hattin. L'[Ouest] ne veut pas que cette noble histoire se répète, parce que les Juifs et leurs alliés seraient anéantis - les sionistes, les Américains, et les impérialistes.

Ainsi, la conspiration est très claire. Al-Aqsa et la terre de Palestine représentent le fer de lance de l'Islam et des musulmans. Par conséquent, quand nous cherchons l'aide de nos frères arabes, nous ne cherchons pas leur aide pour manger, pour vivre, boire, s'habiller ou vivre une vie de luxe. Non, quand nous cherchons leur aide, c'est pour continuer à mener le djihad.

[...]

Allah soit loué, nous avons tous des racines arabes, et tous les Palestiniens, à Gaza et dans toute la Palestine, peuvent prouver leurs racines arabes - que ce soit en l'Arabie saoudite, au Yémen, ou n'importe où. Nous avons des liens de sang. Alors, où est votre affection et votre miséricorde ?

[...]

Personnellement, la moitié de ma famille est de nationalité égyptienne. Nous sommes tous comme ça. Plus de 30 familles dans la bande de Gaza sont appelées Al-Masri ["égyptien"]. Frères, la moitié des Palestiniens sont des Égyptiens et l'autre moitié sont des Saoudiens.

Qui sont les Palestiniens ? Nous avons beaucoup de familles appelées Al-Masri, dont les racines sont égyptiennes. Égyptiennes ! Ils peuvent être d'Alexandrie, du Caire, de Dumietta, du Nord, d'Assouan, de la Haute-Égypte. Nous sommes Égyptiens. Nous sommes des Arabes. Nous sommes musulmans. Nous sommes une partie de vous.

Allah Akbar. Toutes les louanges à Allah. Allah Akbar. Comment pouvez-vous garder le silence, les musulmans oh, quand les habitants de Gaza sont en train de mourir? Vous regardez ailleurs, sans leur fournir la chose la plus simple, que vous donnez à l'Ouest pour le prix le plus vil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire