Rechercher dans ce blog

samedi 16 février 2013

Officiel: 4000 palestiens perçoivent une pension pour avoir commis un crime contre Israël

Palestinian Media Watch fait un travail formidable: à l'instar de MEMRI cette organisation effectue une veille des médias arabes et les traduit en anglais pour permettre au public occidental de savoir mieux ce qui se passe. Dans le passage suivant, le ministre palestinien des détenus et des détenus libérés par Israël reconnaît que plus de 4000 ex-détenus qui ont été libérés après une peine supérieure à 5 ans (donc qui ont commis des crimes graves ) sont honorés par le gouvernement palestinien et qu'ils    perçoivent une pension pour avoir commis des crimes contre Israël.


Interview télévisée avec Issa Qaraqe , le ministre palestinien des détenus et anciens détenus  diffusé sur la chaîne palestinienne privée Wattan TV  le 29 décembre 2012:



Intervieweur: "Vous parlez d'un salaire permanent pour chaque prisonnier [libéré] qui était en prison depuis plus de cinq ans, et il reçoit son salaire alors qu'il reste à la maison. 

Certains d'entre eux sont dans la fleur de l'âge et pourraient obtenir un emploi et du travail . Pourquoi ne pas les utiliser dans la main-d'œuvre et de leur donner un salaire "? 

Le ministreIssa Qaraqe  : «C'est vrai,  j'en ai parlé au gouvernement et nous avons décidé de donner la préférence à l'emploi de ces ex-prisonniers ... afin de rendre les (ex) détenus à la vie productive ... " 

Intervieweur : "Connaissons-nous le nombre de prisonniers qui reçoivent des salaires mensuels complets»? 

Qaraqé : "Environ 4.000". 

Intervieweur : «C'est une armée".

Qaraqé : "Oui, c'est un grand nombre , et il augmente de plus en plus ". [il sous-entend qu'Israël en libère de plus en plus]

Intervieweur :  ". Ils ne travaillent pas.  Ils perçoivent juste un salaire". 

Qaraqé: «Quelques uns d'entre eux travillent". 

Intervieweur : «Un petit nombre". 

Qaraqé: ". Certains sont bénévoles travaillent dans différentes institutions" 


PMW précise :

«[Le ministre de Affaires des Prisonniers Issa] Karake dément les rumeurs concernant la requalification des salaires (en arabe: rawatib) en l'aide sociale (en arabe: i'anat ijtima'iya) ... Il a fait remarquer que le gouvernement dirigé par Salam Fayyad estime que la cause des prisonniers est une cause essentielle, et a autorisé une législation pour les soutenir et les protéger par estime pour leur sacrifice et leur lutte. "
[WAFA (l'agence officielle de nouvelles palestinienne, le 27 décembre 2012] qu'on peut lire (en arabe) ici

Il ne s'agit nullement d'aide sociale aux familles comme le gouvernement palestinien l'a fait croire aux gouvernements Britannique et Suédois.








, nous soulignon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire