Rechercher dans ce blog

dimanche 24 mars 2013

Turquie-Israël, rechauffement des rélations ou bluff?

L'Express  presente le rapprochement Israélo - Turc comme une chose acquise:

M. Netanyahu a parlé aujourd'hui avec le Premier ministre Erdogan. Tous deux sont convenus de normaliser les relations entre les deux pays, y compris le retour des ambassadeurs", selon un communiqué officiel israélien.

"Le Premier ministre Netanyahu a présenté ses excuses au peuple turc pour toute erreur ayant pu conduire à la perte de vies et accepté l'indemnisation" des victimes, assurant que "les résultats tragiques de la flottille du Mavi Marmara n'étaient pas intentionnels", selon le texte.

M. Erdogan a accepté ces excuses "au nom du peuple turc" et les deux dirigeants "sont convenus de la conclusion d'un accord pour une indemnisation" des familles des victimes, selon un communiqué de ses services.




L'Orient Le Jour , par exemple , montre que pour le moment,  du côté Turc, RIEN ne changera - pas d'ambassadeurs, maintien du procés-spéctacle par contumace des responsables Israéliens :

Interrogé sur l'abandon par la Turquie des poursuites judiciaires engagées contre les responsables du raid, le Premier ministre s'est montré circonspect.

"Nous allons voir les mesures prévues dans ce processus. Si ces mesures sont correctement appliquées, nous aussi nous apporterons une contribution positive", a-t-il indiqué. Il a précisé que la nomination d'un nouvel ambassadeur en Israël, la Turquie ayant rappelé le précédent par mesure de rétorsion, dépendrait, elle aussi, de la mise en oeuvre des promesses israéliennes.

Selon Taher al-Nounou, porte-parole du chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, "Recep Tayyip Erdogan se rendra bientôt en visite dans la bande de Gaza, où il s'entretiendra avec le Premier ministre Ismaïl Haniyeh".

Rappelons que les erreurs ayant conduit à la mort des 9 militants islamistes anti-israéliens qui tentaient de briser un blocus légal ( et jugé comme légitime par nulle autre que la trés pro-palestinienne ONU) consistaient à les considèrer comme des militants pacifiques et non comme des individus prêts à en découdre, cherchant à tuer du juif ou à en prendre en otage.

Les commandos sont descendu de l'hélico en rappel un par un. Ils sont tombés sur plusieurs douzaines d'hommes portant des masques à gaz, armés de chaises , de barres de métal et de couteaux qui ont tenté de les tuer, pendant que d'autres commandos tiraient des billes de peinture (paint-ball) comme le montrent les films  suivants :


Filmé par les "pacifistes" , un "pacifiste" poignarde un soldat israélien - dans le dos:

video

Vu de la mer - de nombreuses barres de métal s'abattent sur les israéliens :

video


Ici vu du dessus, des dizaines de "pacifistes" attaquent les israéliens, dés qu'ils touchent le sol :
video


L'image suivante est extraite de la vidéo mise sur internet (sous le titre "Raw footage from the attack on the Gaza freedom flotilla") par cultures of resistance, une organisation pacifiste fortement critique d'Israël qui faisait partie des organisateurs de la "Freedom Flotilla" avec l'IHH.


A la 36ème minute et 42 secondes voici ce qu'on y voit (quelques secondes plus tard on y voit les trainées de peinture rose sur une paroi du navire) :




Les commandos israéliens pointent des fusils paintball!









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire